L'INVENTAIRE

Patrimoine culturel

Se connecter

OBJETS MOBILIERS DES EGLISES DE BEAUCAIRE

La foire de Beaucaire, qui commençait le 22 juillet, est la plus grande foire de France à partir de la fin du 17e siècle jusqu'à la Révolution ; elle décline ensuite progressivement dans la première moitié du 19e siècle. Son rôle a été majeur dans le domaine du commerce des objets, et en particulier dans celui des étoffes. Dans le cadre d'une réflexion plus large sur les productions de soieries en Languedoc-Roussillon, a été menée une étude sur le mobilier des églises de Beaucaire.
Les sources archivistiques sont multiples sur une commune de telle importance : du fait que la paroisse de Beaucaire a dépendu jusqu'en 1821 de l'archevêché d'Arles, les archives paroissiales sont aujourd'hui conservées aux archives départementales des Bouches-du-Rhône (Marseille) mais aussi aux archives diocésaines de Nîmes et aux archives départementales du Gard. Logée dans un des plus beaux hôtels de ville de France, la commune de Beaucaire a son propre fonds d'archives, volumineux, bien classé et accessible au chercheur. Par ailleurs, la Société Historique et Archéologique de Beaucaire – plus connue sous le nom de la SHAB – travaille à l'évolution des connaissances historiques sur sa ville, notamment grâce aux écrits d'Olivier Lombard et de Jean Roche. Enfin, grâce à de nombreuses protections au titre des monuments historiques, les services de l'Etat ont pu initier et soutenir des opérations de restaurations – notamment pour des tableaux – qui sont toujours en cours.