L'INVENTAIRE

Patrimoine culturel

Se connecter

Patrimoine industriel de l'Hérault

Inventaire du patrimoine, Languedoc-Roussillon

Par Lisa Caliste, Lionel Rodriguez, Jean-Michel Sauget,
Ondine Vieque
Photographes : Martial Couderette, Marc Kérignard,
David Maugendre

 

Les richesses de l’Hérault, département situé entre les contreforts des Cévennes et la mer Méditerranée, ont été précocement exploitées : l’extraction des minerais a débuté au cours de la préhistoire dans le secteur de Cabrières, suivie par celles du charbon à Graissessac, du sel des étangs du littoral, des pierres de taille dont les marbres roses et noirs des Avants-Monts. Si les industries extractives ont fait naître des paysages façonnés par les hommes, certaines activités ont laissé un riche patrimoine bâti dont l’exemple le plus connu était, jusqu’à maintenant, la cité de Villeneuvette. Grâce à l’étude menée par l’Inventaire général du Patrimoine culturel de la Région Languedoc-Roussillon, les témoignages matériels se révèlent bien plus variés ; du logis du marchand-fabricant de draps fins à l’atelier sous sheds des bonneteries cévenoles, du lavoir à laines aux métiers à tricoter circulaires, pour le seul secteur du textile. L’ouvrage présente la diversité des lieux de travail et des activités. Nous retrouvons des filières traditionnelles mais aussi des secteurs moins connus comme les tanneries d’Aniane et de Bédarieux, la distillerie de cade de Claret ou encore la coopérative oléicole de Pignan. Le département compte de nombreux exemples en lien avec la viticulture : distilleries, verreries, usine de matériel vinicole et de matériel ferroviaire. Quelques cas particuliers sont également mis en lumière dont la fonderie de cloches d’Hérépian ou encore la raffinerie de pétrole de Frontignan. L’Image du patrimoine industriel de l’Hérault vous propose de découvrir ce patrimoine fait avant tout de sobriété, de discrétion et de simplicité, témoignages du travail des hommes, de leur esprit d’entreprise comme de leurs savoir-faire toujours présents sur le territoire.

Les campagnes de Mende ; Les communes rurales des cantons de Mende

Inventaire général du patrimoine culturel, Région Languedoc-Roussillon

Par Marie-Sylvie Gandjouan avec la collaboration d'Isabelle Darnas, Jean-Louis Paillet, Philippe Vergain, Michel Wienin
Photographes : Jean-Michel Périn, Jean-Claude Jacques, Ludovic Lesur
Cartographe : Véronique Marzo

Le paysage admirable de la Lozère et des monuments prestigieux

À côté de monuments prestigieux, comme le mausolée de Lanuéjols, qui rappelle la présence romaine dans le vallon de la Nize, ou comme les belles églises romanes de Lanuéjols et de La Rouvière, le patrimoine est celui des villages et des hameaux. Dans un cadre paysager admirable : hauts plateaux granitiques de la Margeride et du mont Lozère, causse de Sauveterre aux espaces presque désertiques, vallées du Lot et de la Nize, des communautés villageoises d’origine très ancienne ont créé des ensembles constitués de fermes et de maisons regroupés en villages et en hameaux.

L´authenticité d´un patrimoine rural

Leurs dispositions témoignent de pratiques agricoles disparues : pigeonniers, aires à battre, vastes granges étables qui forment parfois des édifices imposants superposant deux niveaux de voûtes en berceaux. Ce sont aussi les petits édifices, témoins de la vie quotidienne de ces communautés, croix de chemin qui marquent les territoires, fours à pain, fontaines et lavoirs qui donnent à ces ensembles une authenticité remarquable.

Une histoire riche

Situé au cœur du Gévaudan, ce territoire, traversé par le Lot, est situé à la jonction de plusieurs régions naturelles. Les communes méridionales constituent une entité au caractère historique affirmé, le Valdonnez dont le centre est le Truc de Balduc. Dans cet ancien domaine des évêques de Mende et des barons du Tournel, des vestiges importants de châteaux, tels ceux du Chastel Nouvel ou de Montialoux, témoignent de luttes anciennes pour la domination du territoire.

Cantons de La Canourgue, Chanac, Le Massegros : Lozère

Direction régionale des affaires culturelles, Région Languedoc-Roussillon

Par Isabelle Darnas, Marie-Sylvie Grandjouan
Photographe : Jean-Michel Périn

Situés entre le Lot, et le Tarn, ces trois cantons occupent la majeure partie du causse de Sauveterre. A côté des beautés naturelles bien connues de ce territoire, l’inventaire a révélé la diversité d’un patrimoine architectural. Les témoins du passé féodal du Gévaudan, forteresses à l’entrée des gorges du Tarn, château de Montferrand, donjon de Chanac, témoin de la puissance des évêques de Mende. A côté de monuments remarquables tels que l’église romane de La Canourgue avec sont imposant maître-autel ou le château de Ressouche, une architecture rurale et urbaine du XVIe au XVIIIe siècle, témoigne d’une économie fondée sur l’élevage des moutons pour la laine et une richesse provenant de la fabrication des draps. Ce sont en particulier les grandes fermes caussenardes à galeries hautes, avec leurs vastes granges-étables, et leurs aires à battre témoins de pratiques agricoles disparues, fondées sur la culture des céréales ou les maisons de journaliers, regroupées au sein de hameaux. Toutes ces constructions présentent des structures remarquables par l’utilisation presque exclusive de la pierre.

Gignac : un canton de la moyenne vallée de l’Hérault

Direction régionale des affaires culturelles, Région Languedoc-Roussillon

Par Hélène Palouzié
Photographe : Michel Descossy, Jean-Michel Périn

« Montre lui ces choses simples, celles qui façonnées d’une génération à l’autre, vivent comme des objets qui nous appartiennent tout près de nos mains et dans le regard. Parle lui de ces choses là » (Rainer Maria Rilke, Poésies, les Elégies de Duino).

Heureusement insérés dans le paysage, oubliés parce que devenus familiers, ruines, monuments, œuvres d’art, sont la ponctuation d’une mémoire collective qui a laissé sa trace sans en pérenniser la tradition. Les lieux persistent et avec eux un type particulier d’identité humaine qui ne doit pas être perdu, donnant à une population le plaisir de se rêver elle-même et le désir d’exister.

Reconnaissance d’un patrimoine, d’une quotidienneté dont la banalité n’est souvent qu’apparente, ces Images proposent un voyage au cœur de la Moyenne Vallée de l’Hérault, dans le canton de Gignac, réalité vivante où se manifeste une manière d’être locale étonnamment constante.

1
2
3